Le Châtiment arrive… Partie 2, de Mark Mallett

La RUSSIE reste l’un des pays les plus mystérieux dans les affaires historiques et actuelles. C’est le « point zéro » de plusieurs événements sismiques dans l’histoire et la prophétie.

Par exemple, les francs-maçons considéraient la Russie comme le meilleur candidat pour expérimenter une synthèse des philosophies des Lumières :

Le communisme, que tant de gens croyaient être une invention de Marx, avait été pleinement éclos dans l’esprit des Illuministes bien avant qu’il ne soit mis sur la liste de paie. —Stephen Mahowald, Elle écrasera ta tête, p. 101

L’organisation des sociétés secrètes était nécessaire pour transformer les plans des philosophes en un système concret et formidable pour la destruction de la civilisation. [1] —Nesta Webster, Révolution mondiale, p. 20, vers 1971

 

Monument à Minin et Pozharsky sur la Place Rouge à Moscou, Russie.
La statue commémore les princes qui ont rassemblé une armée
de volontaires panrusses et expulsé les forces du Commonwealth polono-lituanien

12 Octobre 2022

Ainsi, dit Pie XI :

La Russie [était considérée] comme le domaine le mieux préparé pour expérimenter un plan élaboré il y a des décennies, et qui à partir de là continuent de le diffuser d’un bout à l’autre du monde. —PAPE PIE XI, Divini Redemptoris, n. 24 ; www.vatican.va

Les sophismes de l’athéisme pratique, du matérialisme, de l’évolutionnisme, du rationalisme, du marxisme, etc. étaient si dangereux que huit papes dans dix-sept documents officiels ont condamné la franc-maçonnerie spéculative, avec plus de deux cents condamnations papales émises par l’Église, formellement ou officieusement, en moins de trois cents ans.[2] Et non seulement le Magistère, mais le Ciel lui-même est intervenu de manière spectaculaire avec des messages apocalyptiques pour avertir des erreurs philosophiques de la Russie:

Dieu… est sur le point de punir le monde pour ses crimes, par la guerre, la famine et les persécutions de l’Église et du Saint-Père. Pour éviter cela, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé, et la Communion de réparation les premiers samedis. Si mes demandes sont entendues, la Russie sera convertie et il y aura la paix; sinon, elle répandra ses erreurs dans le monde entier, provoquant des guerres et des persécutions de l’Église. Le bien sera martyrisé ; le Saint-Père aura beaucoup à souffrir; diverses nations seront anéanties. À la fin, Mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, et elle se convertira, et une période de paix sera accordée au monde. —Message de Fatima, vatican.va

De toute évidence, les erreurs de la Russie se sont répandues dans le monde entier alors que l’Occident, en particulier, a non seulement abandonné ses racines chrétiennes, mais a commencé à embrasser et à répandre entièrement les idéaux néo-communistes sous le couvert de la « politique verte », de l’environnementalisme et des « soins de santé publics ». Les bottes jackboots ont été remplacées par des « mandats de santé »; les passeports papier sont remplacés par des cartes d’identité numériques; et le vol de biens personnels se rapproche de plus en plus à mesure que les gouvernements forcent de plus en plus leur population à réduire leur « empreinte carbone » pour « le bien commun ». Très intelligent, mais très évident pour l’étudiant du communisme. C’est aussi extraordinairement ironique dans la mesure où l’Occident a pratiquement échangé des places avec l’URSS.[3] 

La Russie : un moment charnière ?

Comme vous le lisez plus haut, le triomphe de Notre-Dame dépendrait de la conversion de la Russie, notamment par sa consécration à son Cœur Immaculé par l’intervention décisive du Saint-Père. Il y a eu plusieurs tentatives faites au cours des décennies, mais jamais tout à fait selon les demandes de Notre-Dame, selon un débat intense parmi les théologiens. [4] Puis, le 25 mars 2022, le Pape François, en union avec les évêques du monde, a fait cette Consécration :

C’est pourquoi, Mère de Dieu et notre Mère, à votre Cœur Immaculé, nous nous confions et nous consacrons solennellement, ainsi que l’Église et toute l’humanité, en particulier la Russie et l’Ukraine. —countdowntothekingdom.com

Alors, la Russie est-elle dans un processus de conversion ? Beaucoup diront que oui, même depuis la « consécration imparfaite » de saint Jean-Paul II quelque 38 ans auparavant. Mais il est clair qu’il s’agit d’un processus inachevé, d’autant plus que la Russie est devenue un instrument de guerre, pas de paix.

Un instrument, peut-être, de châtiment…

Poutine : un acte d’accusation

Encore une fois, la grande ironie est que la Russie semble maintenant alignée contre les forces qui reproduisent les erreurs mêmes que son communisme avait répandues dans le monde entier. Dans un récent discours, le président russe Vladimir Poutine a essentiellement déclaré la guerre au mondialisme. Mais avant d’entrer dans son adresse, quelques mises en garde… Bien que je sois tout à fait d’accord avec beaucoup de choses que Poutine dit dans ce discours, je ne canonise en aucun cas l’homme ni n’applaudit ses actions. En termes simples, nous sommes dans une période de châtiment; le monde commence à récolter le tourbillon qu’il a semé.[5] Et tout comme Dieu a utilisé des vases imparfaits et païens pour purifier Israël, il apparaît à nouveau. Ici, nous parlons de la volonté permissive de Dieu ; car Sa volonté active est que l’humanité revienne simplement à Lui sans la nécessité d’un châtiment.

Ma volonté veut triompher, et voudrait triompher au moyen de l’amour afin d’établir son royaume. Mais l’homme ne veut pas venir à la rencontre de cet Amour, il est donc nécessaire d’utiliser la Justice. —Jésus au Serviteur de Dieu, Luisa Piccarreta; 16 novembre 1926

« Le plus grand châtiment », dit Jésus à la Servante de Dieu Luisa Piccarreta…

… est le triomphe du mal. D’autres purges sont nécessaires, et par leur triomphe, le mal purgera mon Église. Ensuite, je les écraserai et les disperserai, comme de la poussière dans le vent. Par conséquent, ne vous inquiétez pas des triomphes que vous entendez, mais pleurez avec Moi sur leur triste sort. —Vol. 12, 14 octobre 1918

Ce que vous êtes sur le point de lire est un réquisitoire contre l’Occident, et en particulier contre l’Amérique. C’est un réquisitoire bien que par un homme imparfait. Rappelez-vous l’histoire du roi David lorsque Shimei est apparu, le maudissant…

… il lança des pierres sur David et sur tous les serviteurs du roi David, et tout le peuple et tous les hommes puissants étaient sur sa main droite et sur sa gauche. Et Shimei a dit en maudissant: « Sortez, sortez, vous homme de sang, vous homme sans valeur! L’Éternel a vengé sur vous tout le sang de la maison de Saül, à la place de laquelle vous avez régné, et l’Éternel a donné le royaume entre les mains de votre fils Absalom. Voyez, votre mal est sur vous, car vous êtes un homme de sang. »

Quand le serviteur de David offrit d’enlever la tête de Shimei, David répondit :

« Laissez-le tranquille, et laissez-le maudire, car l’Éternel lui a dit de… » Shimei est allé sur la colline en face de lui et maudit en allant et lui a jeté des pierres et a jeté de la poussière. (cf. 2 Samuel 16, 5-13)

Et avec ça, le discours de Poutine…

Le discours

Après avoir expliqué pourquoi la Russie annexe plusieurs régions de l’Ukraine moderne et s’être penchée un peu sur la fracture historique entre l’URSS et l’Occident, Poutine tourne ensuite ses sites vers les « élites occidentales » :

L’Occident est prêt à tout écraser pour préserver le système néocolonial qui lui permet de parasiter, en fait, de piller le monde au détriment de la puissance du dollar et des diktats technologiques, de percevoir un véritable tribut de l’humanité, d’extraire la principale source de prospérité non gagnée, la rente [c’est-à-dire l’impôt] de l’hégémon. Le maintien de ce loyer est leur motif clé, authentique et absolument égoïste. C’est pourquoi la désaffectation totale est dans leur intérêt. D’où leur agressivité envers les États indépendants, envers les valeurs traditionnelles et les cultures originales, les tentatives de saper les processus internationaux et d’intégration hors de leur contrôle, les nouvelles monnaies mondiales et les centres de développement technologique. Il est essentiel pour eux que tous les pays abandonnent leur souveraineté aux États-Unis. —Président Vladimir Poutine, 30 septembre 2022; miragenews.com; vidéo ici

Étonnamment, la condamnation de Poutine est vraiment une confirmation des intentions maçonniques pour l’Amérique dès les premiers instants de sa fondation :

À moins que vous ne compreniez l’influence de l’occulte [ie. Les sociétés maçonniques, Illuminati] et le développement de l’Amérique, sur l’établissement de l’Amérique, sur le cours de l’Amérique, pourquoi, vous vous perdez complètement en étudiant notre histoire… L’Amérique serait utilisée pour conduire le monde dans l’empire philosophique. Vous comprenez que l’Amérique a été fondée par des chrétiens en tant que nation chrétienne. Cependant, il y avait toujours ces gens de l’autre côté qui voulaient utiliser l’Amérique, abuser de notre puissance militaire et de notre puissance financière, pour établir des démocraties éclairées à travers le monde et restaurer l’Atlantide perdue. The New Atlantis: Secret Mysteries of America’s Beginnings (vidéo); entrevue avec le Dr Stanley Monteith

Qui sont ces gens qui « abusent » de la puissance militaire et financière de l’Amérique ? On sait depuis longtemps que les familles bancaires les plus riches du monde, qui font partie de ces « sociétés secrètes », tirent les ficelles de la guerre et de la finance depuis des siècles. Parmi eux, Benoît XVI a mis en garde :

Nous pensons aux grandes puissances d’aujourd’hui, aux intérêts financiers anonymes qui transforment les hommes en esclaves, qui ne sont plus des choses humaines, mais sont une puissance anonyme que les hommes servent, par laquelle les hommes sont tourmentés et même massacrés. Ils [c’est-à-dire des intérêts financiers anonymes] sont une puissance destructrice, une puissance qui menace le monde. — PAPE BENOÎT XVI, Réflexion après la lecture de l’office de la Troisième Heure ce matin au Synode Aula, Cité du Vatican, 11 octobre 2010

Poutine aborde ensuite la manipulation des dirigeants souverains par ces puissances :

Les élites dirigeantes de certains États acceptent volontairement de le faire, acceptent volontairement de devenir vassaux; d’autres sont soudoyés, intimidés. Et si cela ne fonctionne pas, ils détruisent des États entiers, laissant derrière eux des catastrophes humanitaires, des catastrophes, des ruines, des millions de destins humains ruinés et mutilés, des enclaves terroristes, des zones de catastrophe sociale, des protectorats, des colonies et des semi-colonies. Ils ne s’en soucient pas tant qu’ils obtiennent leur propre avantage.

Il est bien connu que l’aide offerte aux pays du tiers monde dépend souvent de l’adoption de l’idéologie progressiste occidentale, comme le contrôle des naissances, l’avortement, etc. (sous les euphémismes de « planification familiale » et de « santé reproductive »). Considérez également le récent retrait désastreux des États-Unis d’Afghanistan, qui a enhardi les talibans, leur laissant encore plus de pouvoir.[6] Ensuite, vous avez la guerre en Irak qui a fait des centaines de milliers de morts sur la base d’allégations controversées d’« armes de destruction massive ». [7] et a finalement engendré des organisations terroristes.

Ce qui a été omis des cercles traditionnels, cependant, c’est la relation intime entre les agences de renseignement américaines et ISIS, car elles ont formé, armé et financé le groupe pendant des années. —Steve MacMillan, 19 août 2014; research.ca mondiale

Le retrait de la coalition dirigée par les États-Unis a créé une énorme instabilité et de fréquentes luttes de pouvoir violentes entre les sectes musulmanes, ce qui a conduit, en partie, à la crise actuelle des réfugiés et à la déstabilisation de l’Europe.[8] 

Poutine continue…

Je tiens à souligner une fois de plus : c’est précisément dans la cupidité, dans l’intention de maintenir son pouvoir illimité, qu’il y a les vraies raisons de la guerre hybride que « l’Occident collectif » mène contre la Russie. Ils ne nous souhaitent pas la liberté, mais ils veulent nous voir comme une colonie. Ils ne veulent pas d’une coopération égale, mais du vol. Ils veulent nous voir non pas comme une société libre, mais comme une foule d’esclaves sans âme… C’est avec leur politique destructrice, leurs guerres et leurs vols qu’ils ont provoqué l’augmentation colossale des flux migratoires d’aujourd’hui. Des millions de personnes souffrent de privations, d’abus, meurent par milliers, essayant de se rendre dans la même Europe.

Arrêtons-nous sur ce mot « vol ».

Bien avant ce discours, Notre-Dame nous a avertis que « le communisme reviendra ». [9] Comme elle l’a déclaré à Fatima, sans conversion, la propagation des « erreurs de la Russie » conduirait au communisme mondial. Ce néo-communisme qui émerge aujourd’hui est basé sur les mêmes philosophies marxistes sous-jacentes – seulement avec un chapeau vert. À cet égard, nous voyons très certainement comment la soi-disant « Grande Réinitialisation » est utilisée pour réquisitionner ce qui équivaut à un vol des nations à travers le faux récit du « réchauffement climatique » causé par l’homme (pensez aux « taxes sur le carbone »). Comme l’a admis très franchement un responsable du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) :

… il faut se libérer de l’illusion que la politique climatique internationale est une politique environnementale. Au lieu de cela, la politique en matière de changement climatique concerne la façon dont nous redistribuons de facto la richesse mondiale… —Ottmar Edenhofer, dailysignal.com, 19 novembre 2011

L’ancienne Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, Christine Figueres, a déclaré :

C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que nous nous donnons pour tâche de changer intentionnellement, dans un laps de temps défini, le modèle de développement économique qui règne depuis au moins 150 ans, depuis la révolution industrielle. —30 novembre 2015; unric.org

En 1988, l’ancienne ministre canadienne de l’Environnement, Christine Stewart, a déclaré au Calgary Herald : « Peu importe si la science du réchauffement climatique est toute fausse… le changement climatique [offre] la plus grande opportunité d’apporter la justice et l’égalité dans le monde. »[10] En tant que tel, le Dr Patrick Moore, Ph.D., cofondateur de Greenpeace, qui a abandonné le mouvement environnemental lorsqu’il a commencé à dérailler, a déclaré sans ambages:

… la gauche considère le changement climatique comme un moyen parfait de redistribuer la richesse des pays industrialisés vers le monde en développement et la bureaucratie de l’ONU. —Dr Patrick Moore, P.h.d., cofondateur de Greenpeace; « Why I am a Climate Change Skeptic », 20 mars 2015; hearttland.org

En d’autres termes, nous commençons à voir l’accomplissement de la prophétie d’Ésaïe qui est en fin de compte l’action de l’Antéchrist :

Malheur à l’Assyrie ! Ma verge dans la colère, mon bâton dans la colère. Contre une nation impie, je l’envoie, et contre un peuple sous ma colère, je lui ordonne de s’emparer du pillage, d’emporter du butin et de les fouler comme la boue des rues. Mais ce n’est pas ce qu’il a l’intention de faire, et il n’a pas cela à l’esprit; Au contraire, c’est dans son cœur de détruire, de faire en sorte que les nations ne soient pas quelques-unes. Car il dit : « Par mon propre pouvoir, je l’ai fait, et par ma sagesse, car je suis astucieux. J’ai déplacé les frontières des peuples, leurs trésors que j’ai pillés, et, comme un géant, j’ai abattu les intronisés. Ma main s’est emparée comme un nid des richesses des nations; comme on prend des œufs laissés seuls, alors j’ai pris toute la terre; personne n’a flotté une aile, ni ouvert la bouche, ni gazouillé! (Ésaïe 10:5-14)

C’est ce que le Père Lactantius de l’Église a appelé « un vol commun ». Et notez sa description de l’état sociétal quand tout cela a lieu…

Ce sera le moment où la justice sera chassée et où l’innocence sera haïe ; où les méchants s’attaqueront au bien comme des ennemis ; ni la loi, ni l’ordre, ni la discipline militaire ne seront préservés… toutes choses doivent être confondues et mélangées contre le droit et contre les lois de la nature. Ainsi, la terre sera dévastée, comme par un vol commun. Quand ces choses se produiront, alors les justes et les disciples de la vérité se sépareront des méchants et fuiront dans la solitude. —Lactantius, Père de l’Église, Les Instituts divins, Livre VII, ch. 17

Malheur à ceux qui planifient l’iniquité et font le mal sur leur canapé; dans la lumière du matin [c.-à-d. « en plein jour »] ils l’accomplissent quand c’est en leur pouvoir. Ils convoitent des champs et s’en emparent; des maisons, et ils les prennent; ils trompent un propriétaire de sa maison, un homme de son héritage… (Michée 2:1-2)

Employant le « changement climatique » comme prétexte en accord avec l’Agenda 2030 de l’ONU,[11] Les autorités canadiennes et danoises menacent maintenant de réduire l’azote (engrais).[12] Aux Pays-Bas, cela pourrait entraîner la fermeture de plus de 11 000 fermes.[13] tandis que le gouvernement danois menace de « racheter » de force des centaines de terres agricoles générationnelles. C’est précisément le plan soigneusement élaboré par le partenaire de l’ONU, le Forum économique mondial (WEF). Cet accaparement des terres est ce qu’on appelle le « réensauvagement » – transformer les terres en réserves « sauvages ».

Le « Rewilding » est une approche de la conservation fondée sur l’idée que la nature sait mieux se restaurer, sans intervention humaine. Le Forum économique mondial est l’Organisation internationale de coopération public-privé. Le Forum engage les principaux dirigeants politiques, commerciaux, culturels et autres de la société à façonner les programmes mondiaux, régionaux et industriels. Nous pensons que le progrès se produit en réunissant des personnes de tous horizons qui ont la volonté et l’influence nécessaires pour apporter des changements positifs.

Laisser les arbres repousser naturellement pourrait être la clé de la restauration des forêts du monde. La régénération naturelle – ou « réensauvagement » – est une approche de la conservation… Cela signifie prendre du recul pour laisser la nature prendre le dessus et laisser les écosystèmes et les paysages endommagés se restaurer d’eux-mêmes… Cela peut signifier se débarrasser des structures artificielles et restaurer les espèces indigènes en déclin. Cela peut aussi signifier enlever le bétail en pâturage et les mauvaises herbes agressives… — WEF, « La régénération naturelle pourrait être la clé de la restauration des forêts du monde », 30 novembre 2020 ; youtube.com; cf. L’affaire contre Gates

Dans son livre de 1921 exposant le complot d’une « révolution mondiale » communiste, l’auteure Nesta H. Webster s’est attaquée à la philosophie racine sous-jacente des sociétés secrètes de la franc-maçonnerie et de l’illuminatisme qui sont à l’origine des bouleversements actuels. C’est l’idée que « la civilisation est tout faux » et que le salut pour la race humaine réside dans un « retour à la nature ». Mais les agriculteurs avertissent que ces interventions irrationnelles du gouvernement, en particulier le travail des cultures pour « laisser le sol se reposer »,[14] poussera le monde plus profondément dans une crise alimentaire qui s’aggrave déjà.[15]

Revenons au discours de Poutine… il cible alors vraisemblablement les « George Soros » du monde qui cherchent à saper la souveraineté nationale, ou comme l’a averti Isaïe, à déplacer « les frontières des peuples ».

Les élites occidentales nient non seulement la souveraineté nationale et le droit international. Leur hégémonie a un caractère prononcé de totalitarisme, de despotisme et d’apartheid.

Nous en avons été témoins, non seulement dans la célébration de la révolution marxiste naissante aux États-Unis sous la politique identitaire classique sous la forme de « Black Lives Matter », de « privilège blanc », d’idéologie du genre, de renoncement à son drapeau, etc., mais aussi à travers l’autoritarisme brutal imposé par plusieurs dirigeants occidentaux à travers des confinements imprudents et d’autres mandats dits « de santé ». « Ils discriminent, divisent les peuples en premier et en d’autres grades », affirme Poutine :

Même le repentir pour leurs propres crimes historiques est déplacé par les élites occidentales vers tous les autres, exigeant à la fois les citoyens de leurs pays et les autres peuples d’avouer pour ce qu’ils n’ont rien à voir du tout… [p. ex. s’excuser pour sa « blancheur »]

Poutine passe ensuite aux crises fabriquées actuellement par des politiques énergétiques, agricoles et financières destructrices qui, selon lui, entraînent l’effondrement de l’ensemble du système et, en fin de compte, forcent la main de la guerre.

Il y a tout lieu de croire que les élites occidentales ne vont pas chercher des moyens constructifs de sortir de la crise alimentaire et énergétique mondiale, qui est née de leur faute, précisément de leur faute. ils essaieront de faire s’effondrer complètement le système, sur lequel tout peut être blâmé, ou, Dieu nous en préserve, ils décideront d’utiliser la formule bien connue « la guerre annulera tout ».

Il y a plus dans cette vision qu’il n’y paraît. J’ai beaucoup écrit sur cet « effondrement » à venir, que je crois que nous lisons aussi dans Apocalypse 17 – comment la prostituée (l’Amérique ?) est utilisée par cette « bête » mondiale jusqu’à ce que son but ait été accompli. [16] Dans cette optique, saint Jean donne une description vivante de Babylone qui convient très bien à ce que nous voyons en Amérique et dans une grande partie de l’Occident aujourd’hui : une descente complète dans la décadence.

Déchue, déchue est Babylone la grande. Elle est devenue un repaire pour les démons. Elle est une cage pour chaque esprit impur, une cage pour chaque oiseau impur, [une cage pour chaque impur] et dégoûtante [bête]. Car toutes les nations ont bu le vin de sa passion licencieuse. Les rois de la terre avaient des rapports sexuels avec elle, et les marchands de la terre s’enrichissaient de sa soif de luxe. (Apocalypse 18:3)

Comme Poutine l’observe à juste titre :

Maintenant, ils sont complètement passés à un déni radical des normes morales, de la religion et de la famille.

Il demande alors à ses concitoyens :

Voulons-nous avoir, ici, dans notre pays, en Russie, le parent numéro un, le numéro deux, le numéro trois au lieu de maman et papa — sont-ils allés là-bas? Voulons-nous vraiment que les perversions qui conduisent à la dégradation et à l’extinction soient imposées aux enfants de nos écoles dès les premières années ? De leur dire qu’il y a plusieurs genres supposés en plus des femmes et des hommes, et de se voir proposer une opération de changement de sexe ? Voulons-nous tout cela pour notre pays et nos enfants? Pour nous, tout cela est inacceptable, nous avons un avenir différent, notre propre avenir. Je le répète, la dictature des élites occidentales est dirigée contre toutes les sociétés, y compris les peuples des pays occidentaux eux-mêmes. C’est un défi pour tout le monde. Un tel déni complet de l’homme, le renversement de la foi et des valeurs traditionnelles, la suppression de la liberté acquérant les caractéristiques d’une « religion inversée » – le satanisme pur et simple.

En effet, cela fait écho au pape Benoît XVI qui a averti :

… une religion abstraite est en train d’être transformée en une norme tyrannique que tout le monde doit suivre. —Lumière du monde, Conversation avec Peter Seewald, p. 52

En fait, ce n’est pas nouveau de la part de Poutine, qui a dit à peu près la même chose neuf ans plus tôt dans une condamnation similaire de la colonisation idéologique occidentale.

Nous voyons que de nombreux pays euro-atlantiques rejettent en fait leurs racines, y compris les valeurs chrétiennes qui constituent la base de la civilisation occidentale. Ils nient les principes moraux et toutes les identités traditionnelles : nationales, culturelles, religieuses et même sexuelles. Ils mettent en œuvre des politiques qui assimilent les familles nombreuses à des partenariats homosexuels, la croyance en Dieu à la croyance en Satan… Et les gens essaient agressivement d’exporter ce modèle partout dans le monde. Je suis convaincu que cela ouvre une voie directe à la dégradation et au primitivisme, entraînant une profonde crise démographique et morale. Quoi d’autre que la perte de la capacité de reproduction de soi pourrait agir comme le plus grand témoignage de la crise morale à laquelle est confrontée une société humaine ? —Président Vladimir Poutine, discours à la dernière réunion plénière du Valdai International Discussion Club, 19 septembre 2013; en.kremlin.ru

Ainsi, déclare Poutine dans son dernier discours :

Dans le Sermon sur la montagne, Jésus-Christ, dénonçant les faux prophètes, dit : Par leurs fruits, vous les connaîtrez. Et ces fruits toxiques sont déjà évidents pour les gens – pas seulement dans notre pays, dans tous les pays, y compris beaucoup de gens en Occident même… L’effondrement de l’hégémonie occidentale qui a commencé est irréversible. Et je le répète encore une fois : ce ne sera plus la même chose qu’avant.

Et donc, on se demande : la Russie et/ou ses alliés vont-ils être l’instrument de châtiment de l’Occident ? Plusieurs prophéties récentes parlent de l’agression à venir de la Russie. Qu’ils se sentent obligés d’agir ou qu’il s’agisse d’une ambition nationaliste est le débat de l’heure. La question est de savoir si cette agression réalisera la vision de saint Jean de la chute de « Babylone » ?

Le livre de l’Apocalypse inclut parmi les grands péchés de Babylone – symbole des grandes villes irréligieuses du monde – le fait qu’elle commerce avec les corps et les âmes et les traite comme des marchandises (cf. Ap 18, 13). une expression éloquente de la tyrannie de mammon qui pervertit l’humanité. Aucun plaisir ne suffit jamais, et l’excès d’intoxication trompeuse devient une violence qui déchire des régions entières – et tout cela au nom d’une incompréhension fatale de la liberté qui sape en fait la liberté de l’homme et finit par la détruire. —PAPE BENOÎT XVI, A l’occasion des vœux de Noël, le 20 décembre 2010 ; http://www.vatican.va/

Puis j’ai entendu une autre voix du ciel dire : « Éloignez-vous d’elle, mon peuple, afin de ne pas prendre part à ses péchés et de recevoir une part de ses plaies, car ses péchés sont empilés vers le ciel, et Dieu se souvient de ses crimes. Remboursez-la comme elle a payé les autres. Remboursez-lui le double pour ses actes… Par conséquent, ses fléaux viendront en un jour, la peste, le chagrin et la famine; elle sera consumée par le feu. Car puissant est le Seigneur Dieu qui la juge. » Les rois de la terre qui ont eu des rapports sexuels avec elle dans leur misère pleureront et pleureront sur elle quand ils verront la fumée de son bûcher. Ils garderont leurs distances par peur du tourment qui lui est infligé, et ils diront : « Hélas, hélas, grande ville, Babylone, ville puissante. En une heure, ton jugement est venu. »

Traduction automatique

Notes

↑1À cette époque, cependant, les partisans du mal semblent se combiner et lutter contre une véhémence unie, dirigés ou aidés par cette association fortement organisée et répandue appelée les francs-maçons. Ne cachant plus leurs desseins, ils se soulèvent maintenant hardiment contre Dieu Lui-même… ce qui est leur but ultime se force à la vue, à savoir le renversement total de tout cet ordre religieux et politique du monde que l’enseignement chrétien a produit, et la substitution d’un nouvel état des choses conformément à leurs idées, dont les fondements et les lois seront tirés du simple naturalisme. Humanum Genus, Encyclique sur la franc-maçonnerie, n.10, 20 avril 1884
↑2Stephen, Mahowald, She Shall Crush Thy Head, MMR Publishing Company, p. 73
↑3Regardez Vladimir Boukovski, ancien de l’Union soviétique, expliquer comment l’Union européenne est un miroir du système soviétique ici.
↑4cf. La consécration de la Russie a-t-elle eu lieu ?
↑5Osée 8:7 : « Quand ils sèmeront le vent, ils récolteront le tourbillon. »
↑6cf. iciici et ici
↑7cf. À mes amis américains
↑8cf. La crise des réfugiés ; cf. Une réponse catholique à la crise des réfugiés
↑9voir Quand le communisme revient
↑10
↑11cf. bloomberg.com
↑12cf. Canada: ici et ici; Pays-Bas: ici
↑13petersweden.substack.com
↑14« Le Danemark dénonce la décision de l’UE de labourer les terres en jachère face à la pénurie alimentaire » ; courthousenews.com
↑15« ‘Frapper à la porte de la famine’ : le chef de l’alimentation de l’ONU veut agir maintenant » ; nationalpost.com
↑16voir L’effondrement prochain de l’Amérique et La chute du mystère Babylone

Source : Le châtiment vient… Partie II – Le mot maintenant (markmallett.com)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :