Avant-Propos sur la Passion du Seigneur – Sœur Beghe

Mercredi 17 mai 1995

Avant-Propos

Les hommes croient qu’ils sont ce qu’ils voient d’eux-mêmes mais ils ne sont pas informés de ce qu’ils ne voient pas.

Le catéchisme à l’usage des diocèses de Belgique (1954) donne les définitions suivantes : Dieu est un pur esprit ; les anges sont de purs esprits créés par Dieu pour Le louer, Le servir et jouir eux-mêmes du bonheur du Ciel ; l’homme est une créature douée de raison et composée d’une âme et d’un corps ; L’âme est un pur esprit créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, parce qu’elle est douée d’intelligence et de volonté et qu’elle est appelée à participer à la vie divine par la grâce.

La différence entre l’Ange et l’âme seront donc que l’un serait un pur esprit et l’autre un esprit seulement. Cette différence non expliquée entre un pur esprit et un esprit signifie qu’une différence existe et que l’Ange est l’âme sont de nature ou d’ordre différents.

Jésus-Christ est Seigneur et l’Esprit de Dieu est en Lui. Dieu est Esprit, Esprit qui s’est incarné en la Personne de Jésus-Christ, en Son âme et en Son corps. C’est parce que Dieu s’est incarné en la Personne de Jésus-Christ, Fils de Dieu, que Notre-Seigneur Jésus-Christ est Dieu et que Sa Personne tout entière est Dieu.

Dieu a créé les hommes à Son image et à Sa ressemblance (Gn, 1, 27). Jésus-Christ étant Dieu, les hommes sont créés à Son image et à Sa ressemblance. Ils sont donc formés comme Lui d’un esprit (Ange attitré à la garde de l’âme et du corps de son protégé et appelé communément Ange Gardien), d’une âme et d’un corps, tous trois distincts mais liés inséparablement.

L’Ange Gardien de Notre-Seigneur Jésus-Christ, c’est-à-dire Son Esprit, est Dieu, qui d’après le symbole de saint Athanase est « Un dans la Trinité et Trinité dans l’Unité sans confondre les personnes ni diviniser la substance ». Jésus-Christ, le Verbe de Dieu, est le Fils du Père et, quoique homme, Il contient en Sa divinité la Trinité. L’évangile de saint Jean le confirme lorsqu’il rapporte la réponse de Jésus à l’apôtre Philippe  » celui qui me voit, voit aussi le Père » (Jn 14, 9) ; et ce qui est vrai pour le Père l’est aussi pour le Saint-Esprit.

Les Anges Gardiens des hommes, c’est-à-dire leurs esprits, sont les Anges créés par Dieu afin de s’unir à l’âme qu’ils protègent et qu’ils aiment dans l’étroitesse et dans l’intimité d’une union que rien ne séparer hormis l’enfer.

Les âmes des hommes sont destinées à aimer leur Ange dans le Ciel d’un amour exquis et incroyable à l’entendement humain, et leur union avec lui dans l’apparence d’un corps glorieux est l’apothéose de la divine création.

Jésus-Christ, Dieu, le Verbe. Or, le Verbe, le Père et le Saint-Esprit sont Un. L’âme et le corps glorieux de Jésus ressuscité sont unis à l’Esprit divin qui est Dieu et les âmes des hommes sont destinées à participer par grâce dans le Ciel au divin état. Elles seront – ou sont, puisque l’éternité est sans temps – comme Jésus-Christ, unies à leur Ange en leur âme et en leur corps glorieux.

Jésus-Christ reviendra dans la Gloire pour juger les vivants et les morts et, à ce moment du temps de la terre, les corps ressusciteront pour jouir de la vie éternelle. Les hommes ressuscités entreront dans l’éternité et, par grâce, ils accéderont à l’état divin « d’être ». Ils pourront alors dire, eux aussi, comme Jésus-Christ : Je suis.

Page 1-3d u livret ‘La Passion du Seigneur’.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :