La civilisation n’est pas à inventer ; elle a été, elle est, c’est la cité catholique – Vidéo de Jean Goyard, 14/12/2022

31.5.2014 : Morgane Geyser, Annelise Weier et Belle Luetner, amies inséparables, ont 12 ans. Dans un bois, Morgane et Annelise poussent Belle, s’assoient sur elle et la poignardent 19 fois ; c’était prémédité. Octobre 2018, en Floride, deux filles – 11 et 12 ans – attendent dans les toilettes du collège leurs camarades de classe avec 4 couteaux et 2 cutters pour égorger le premier qui se présenterait, faire de même avec le plus possible des autres, puis se suicider. Ainsi seraient-elles assurées d’aller en enfer retrouver Satan dont elles se disaient les « ouvrières » ; elles étaient addicts de satanisme. De quelle société ces événements sont-ils les symptômes?

La France compte actuellement 3 profanations par jour en moyenne contre des lieux de culte catholiques, églises ou cimetières. On a vu le graffiti : « Les seules églises qui éclairent sont celles qui brûlent »…

Par opposition, nos vidéos et calendriers tachent de montrer, moyennant peintures, vitraux, photographies de monuments, spirituels ou profanes, que la vocation de la France est de montrer que le Paradis existe. Notre action manifeste que les catholiques ne sauraient baisser la tête sous on ne sait quels prétextes. Nous gardons intact l’idéal chrétien de la sacralisation du monde ! Tous les éléments de beauté existant sont des reflets de la beauté et de la bonté de Dieu.

« Non, Vénérables Frères – il faut le rappeler énergiquement dans ces temps d’anarchie sociale et intellectuelle, où chacun se pose en docteur et législateur – on ne bâtira pas la cité autrement que Dieu ne l’a bâtie ; on n’édifiera pas la société, si l’Église n’en jette les bases et ne dirige les travaux ; non, la civilisation n’est plus à inventer ni la cité nouvelle à bâtir dans les nuées. Elle a été, elle est ; c’est la civilisation chrétienne, c’est la cité catholique. Il ne s’agit que de l’instaurer et la restaurer sans cesse sur ses fondements naturels et divins contre les attaques toujours renaissantes de l’utopie malsaine, de la révolte et de l’impiété. » (Pape saint Pie X, encyclique « Notre Charge Apostolique » rédigée en français et publiée un 25 août, fête de saint Louis, donc destinée aux Français)

Corinne S. « Merci pour vos récits quotidiens qui ont complètement changé ma vie et ma façon d’aborder les autres ! Aujourd’hui, je tiens à vous remercier pour le calendrier que j’ai reçu hier ! Ce fut une belle surprise car je ne pensais pas le recevoir et n’osais d’ailleurs pas le demander… Un grand merci pour tout ; et ce magnifique calendrier va se tenir près de moi pour honorer notre bon Padre Pio ! »

Linel (une bonne amie de l’Alsace du Nord). « Merci à tous les Protégés du Padre Pio et tous les bénévoles pour leurs efforts. Que le saint Padre Pio vous protège tous. Ce matin j’ai reçu les deux enveloppes tamponnées « Sur les Pas du Padre Pio », avec leur contenu dont la photo ; lorsque j’en ai pris connaissance, je me suis mise à pleurer de joie : le calendrier du Sacré Cœur de Jésus est d’une beauté… j’en perds mes mots… les magnifiques photos et les livrets de prières du Padre Pio, je sais déjà à qui les offrir (…) J’ai admiré vos cadeaux et me suis demandé si je méritais tant de bonheur. Mille fois merci à tous et que Dieu vous garde. »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :