Lettre du 21 décembre – Sœur Beghe : Message de Noël de Dieu à l’humanité

Lettre du 21 décembre 2022

Message de Noël de Dieu à l’humanité

Mes très chers enfants,

Oui, Ma venue en ce monde est une très grande joie, Mon amour pour les hommes a provoqué cette venue et Dieu l’a voulue. La Très Sainte Vierge Marie l’a désirée aussi de tout son cœur, elle savait par les Ecritures que Je devais venir, elle ne savait pas qu’elle serait Ma Mère, mais sa bonté, sa douceur, sa tendresse et sa perfection M’ont conquis et Je l’ai voulu, elle, pour être Ma Mère et Ma douce Génitrice.

Oui, elle est devenue Ma Mère par sa docilité totale à la divine Volonté, son extrême humilité qui la rendait naturellement éligible car elle mettait Dieu en toutes ses actions, en toutes ses pensées, en tous ses choix. Comment ne pas la vouloir, elle, pour Mère de Dieu et des hommes, parce qu’elle ne désirait rien pour elle-même, elle était tout à tous et rien pour elle. Elle aimait Joseph tout naturellement parce qu’il lui avait été donné pour époux et parce qu’un époux est naturellement bon et à aimer. C’était simple, sans fioriture mais charmant et volontairement ainsi.

Quand l’Archange Gabriel vint lui rendre visite pour lui proposer le vœu divin, elle en fut étonnée parce qu’elle n’avait jamais imaginé cette élection. Mais puisque Dieu lui faisait cette demande, alors oui, si c’est Lui, bien sûr elle veut tout ce qu’Il souhaite. Comme cela se fera-t-il puisqu’elle Lui avait déjà tout donné d’elle-même ? Et l’Ange lui donna la réponse qui ne contrariait aucun de ses vœux. Alors, oui, bien sûr, spontanément, elle dit oui puisqu’elle appartenait à Dieu et qu’elle ne désirait que Sa volonté. Elle n’avait aucun désir personnel si ce n’est de plaire à Dieu et de faire Sa volonté, alors oui, bien sûr, tout ce qu’Il veut d’elle est bon pour elle.

C’est ainsi qu’en la seconde de son fiat, le Seigneur Jésus fut conçu en son sein et elle devint dès ce moment la Mère du Sauveur promis à Adam et Eve pour racheter la grave offense qu’ils avaient commise.

Adam et Eve, Joseph et Marie, deux couples qui firent l’un tant de mal à l’humanité et l’autre tant de bien. Adam qui suivit son épouse Eve dans le péché, et Joseph qui venait après Marie dans le plan du salut. Oui, les deux grandes personnalités du genre humain sont des femmes, alors pourquoi les féministes se plaignent-elles de leur sort ? Elles sont jalouses, envieuses, haineuses et égoïstes, et si elles le pouvaient, elles élimineraient la gent masculine pour leur prendre ce qui leur paraît glorieux ; mais elles rejetteraient tout ce qui leur serait une charge inappropriée, penseraient-elles. Elles font fausse route, elles veulent ce qui paraît glorieux mais elles rejettent tout ce qui leur paraît fastidieux. Elles sont orgueilleuses et vaniteuses et ne suivent en rien les exemples de la très sainte Vierge Marie.

Marie était la femme parfaite, pieuse, généreuse, oublieuse d’elle-même, prévoyante et consolante, ces femmes féministes n’ont ni ces qualités ni ces vertus. La femme est donneuse d’amour et Marie était l’épouse de Dieu le Saint Esprit, l’Amour divin. L’Amour divin s’est épris de l’amour humain et Jésus-Christ, Dieu fait homme, en a été le fruit.

Le Sacré-Cœur a été connu des hommes, Il a été l’Un d’eux parmi eux : « Dieu est venu chez Lui et les Siens ne L’ont pas reçu, mais à tous ceux qui L’ont reçu, Il a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jn 1, 11-12). A ceux qui L’ont reçu, Marie en tête, Il donne la grâce d’entrer dans la famille divine, de mériter par la grâce de la Rédemption de faire partie des enfants de Dieu, d’être graciés de la tache originelle et d’atteindre le but un moment écarté, du bonheur parfait de la Cour céleste.

Vous avez été créés pour le Ciel, le Ciel est votre destination, alors comme votre Mère céleste, œuvrez pour y parvenir dans l’humilité quoique dans la fermeté de le vouloir par dessus tout.

Je vous bénis, Mes enfants, tel est Mon message de Noël pour vous. Je suis venu sur la terre pour vous emporter au Ciel avec Moi, il n’y a pas eu d’autre motif : Me faire connaître de vous, vous aimer et vous donner le bonheur total et parfait.

Venez, venez…

Votre divin Maître et Sauveur

Source : SoeurBeghe.blog – Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle (srbeghe.blog)

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :