Lettre du 3 janvier – Sœur Beghe : L’Incarnation, la Passion, la Croix, la Rédemption (2023)

Lettre du 3 janvier 2023

L’Incarnation, la Passion, la Croix, la Rédemption

Mes très chers enfants, Mes bien-aimés,

Mon âme est entrée en Mon corps avant même que celui-ci ne soit formé. Habituellement l’âme entre aussitôt que deux gamètes fusionnent mais, dans le cas de Ma Mère, seul le sien a reçu la grâce de se développer. C’est pourquoi Mon corps venait de Ma Mère seule, sans ajout ni autre adjuvant. Je suis le Fils de Ma Mère terrestre et de Mon Père céleste par l’action céleste du Saint Esprit, vivifiant et vivificateur. C’est Lui, le Saint Esprit qui donne la vie, Dieu est Créateur et le Dieu Trinité est Tout en tout. Chaque Personne de la Très Sainte Trinité est autonome mais absolument unie aux autres Personnes. C’est la raison pour laquelle le Père est Père tandis que l’Esprit est Amour et vivificateur. Le Fils est la Parole de Dieu et Il possède en Lui toutes les qualités et vertus divines, celles du Père comme celles du Saint Esprit, parce que Dieu est Un.

Ma très sainte Mère fut choisie pour être Mère de Jésus-Christ, Dieu ; l’Amour divin l’a prise en Son Amour et elle a toujours voulu être fidèle à l’Auteur de ses jours. Dieu le Père est Mon Père, Père de Jésus-Christ, Il est le Père debtout ce qui vit parce qu’Il en est l’Auteur mais les hommes seuls ont reçu, par grâce divine, la grandeur de la filiation divine qui sera leur dignité éternelle et leur bonheur incommensurable.

La dignité d’enfant de Dieu est une grâce exceptionnelle mais la plupart des hommes, à cause du péché originel, n’en ont pas conscience. Ils se comportent comme des êtres vivants sûrs d’eux-mêmes, croyant en ce qu’ils voient, en ce qu’ils supportent, en ce qu’ils éprouvent. Le monde qui vient après la vie terrestre leur paraît irréaliste, prochain mais lointain tout à la fois.

Le rôle de la Sainte Eglise est nécessaire, il est primordial car elle ne cesse de rappeler à l’homme d’où il vient, où il va, et quel est l’unique chemin à emprunter. Mais tant d’hommes ne l’écoutent qu’à moitié ou seulement le temps de leur présence à l’église. Ils retournent dans leur foyer, contents d’avoir accompli leur devoir religieux mais trop occupés par leur vie matérielle pour s’en préoccuper longtemps. Et c’est ainsi que de nombreux fidèles passent à coté de l’essentiel qui est de mettre le Seigneur Jésus-Christ prioritaire en toutes leurs actions.

C’est ainsi que Moi, Jésus-Christ, Je reviens à Noël tous les ans et la fête de la Nativité est une réelle naissance dans le temps comme dans l’éternité car chaque acte de Dieu est éternel. La Passion et la Croix sur laquelle J’ai racheté tous les péchés de tous les hommes, ces événements dans le temps sont des événements éternels parce que Je porte éternellement en Moi tous les temps. C’est pour cette raison que le Saint Sacrifice de la Sainte Messe est le Saint Sacrifice de la Croix, c’est la Rédemption qui se renouvelle pour chaque homme en chaque messe.

Pensez souvent à cette inaltérable vérité, à Ma présence sur la Croix pendant la consécration et, lors de la Sainte Communion, communiez à ce Saint Sacrifice avec douleur, respect et grande reconnaissance pour ce Don éternel et perpétuel.

Que Dieu vous bénisse, au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et qu’Il vous accueille en Son Paradis à la fin de vos jours.

Votre divin Maître

Source : SoeurBeghe.blog – Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle (srbeghe.blog)

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :