Lettre du 4 janvier – Sœur Beghe : Je viens dans peu de temps (2023)

Lettre du 4 janvier 2023

Je viens dans peu de temps

Mes très chers enfants, Mes bien-aimés,

Je viens dans peu de temps, le temps qui vous sépare de Ma venue est proche, très proche. Oserais-Je parler en quelques années ? J’ai dit « oserais-Je », c’est une formule littéraire car Moi, Dieu, Je n’ai pas à « oser », Je fais, c’est tout. Oui, encore peu d’années et vous serez sur une terre resplendissante, dans un havre de paix, heureux d’être passés à travers ce qui sera derrière vous et si heureux d’avoir compris que Dieu est si proche de chacun de vous. Oui, quelques années encore, pas plus, pas moins non plus, or l’être humain est vite dépassé par le mal. Beaucoup ne passeront pas ce cap mais il est bon qu’à titre personnel vous ne le sachiez pas. L’avenir n’est pas une connaissance humaine, l’homme peut se prononcer en prévisions, en supputations, en devinettes, mais comme dit saint Paul dans son épître aux Romains, chap. 11, versets 33-36 :

« O abîme de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que Ses desseins sont impénétrables, incompréhensibles Ses voies ! Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui s’est fait Son conseiller ? Qui Lui a donné le premier pour devoir être payé en retour ? Oui, c’est de Lui, par Lui, pour Lui que sont toutes choses. A Lui la Gloire à jamais ! Amen ».

Je ne vous dois rien mais Je vous ai tout donné, vous Me devez tout, absolument tout et Je ne vousdemande que ce que vous pouvez Me donner : vous-mêmes, votre corps et votre âme, Je les ai créés pour qu’ils soient vôtres et vous les assumez pleinement, à votre volonté et en toute liberté.

Je vais encore vous dire ce qui n’est dit nulle part : cette année, ce début d’année est votre dernière année de liberté, ensuite, avec l’arrivée de l’ennemi, celui qui vous asservira, vous entrerez en un long moment de difficultés. Ce sera court lorsqu’on regarde la mesure du temps mais ce sera long pour celui qui l’endurera. Une guerre est terrible pour celui qui se trouve pris dans le tumulte mais lorsque tout sera accompli, ce paraîtra moins long et l’histoire sera belle en vue de l’accomplissement du Plan de Dieu.

Mes enfants, vous entrez en une année clef de l’histoire de la terre, alors soyez-Moi très dévoués, très dévots, très fervents et très aimants. Venez le plus souvent que vous le pouvez au pied de Mes tabernacles et adorez-Moi. Consacrez-vous à Moi dans l’oubli total de vous-mêmes, comme l’a fait Ma Mère qui n’avait d’autre objectif que celui de Me plaire. Aimez-Moi et aimez votre prochain, tournez vos pensées vers Moi en tout temps. Vous êtes Mes bien-aimés et si vous comptez sur Moi, sachez que Moi aussi, Je compte sur vous pour aimer vos frères et leur être utiles.

Je reviens bientôt, Je l’ai dit souvent et Je le redis encore. Croyez-le car Je suis la divine Parole, les mots que Je formule sont de Dieu : la Vérité infaillible, la Vérité divine, la Vérité de l’Auteur de ces mots.

Votre divin Maître

Source : SoeurBeghe.blog – Messages de Notre Seigneur Jésus-Christ pour le monde du XXIe siècle (srbeghe.blog)

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :