Les Philippines font le choix de la neutralité

Selon un rapport du South China Morning Post, le secrétaire aux Affaires étrangères des Philippines, Enrique Manalo, a déclaré lors d’une audition au Sénat à Washington D.C. que les Etats-Unis ne seraient pas autorisés à stocker du matériel susceptible d’être utilisé dans un conflit avec la Chine. M. Manalo a ajouté que les Philippines s’engageaient à être « l’ami de tous » et que les derniers accords sur les droits de base avec les Etats-Unis étaient strictement limités aux catastrophes naturelles ou causées par l’homme et à la formation de l’armée philippine.

26 avril 2023

Il y a plus d’activités politiques pro-Chine à Manille que l’on aurait pu s’y attendre, et même la sœur du président Ferdinand Marcos est venue en aide à la Chine, insistant sur le fait que les nombreuses incursions des flottes de pêche chinoises dans les eaux philippines ne mettaient pas la région en danger. Le président Marcos a prévu de se rendre à Pékin pour apaiser les tensions et tentera probablement de jouer sur les deux tableaux de la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine.

Le président philippin adopte la même politique exprimée par le président français Emmanuel Macron quand il a déclaré que la position de la France sur Taïwan n’avait pas changé et qu’elle était favorable au « statu quo » actuel avec l’île. Rappelons que dans une interview accordée à Politico et aux Echos, E. Macron a mis en garde contre une crise sur Taïwan causée par un « rythme américain et une réaction excessive chinoise », ce qui a suscité des critiques de la part d’hommes politiques en Europe et aux Etats-Unis, y compris de l’ancien président Donald Trump.

Source : https://liesidotorg.com/index.php/2023/04/27/les-philippines-font-le-choix-de-la-neutralite

Laisser un commentaire

%d