Propos de l’ancien vice-président de Pfizer

Quand on est confronté à des gouvernements sans aucune référence à des valeurs chrétienne, l’être humain ne vaut plus rien. Au-delà de la junte ukrainienne, l’Occident apostat soutient cette barbarie et ne vaut pas mieux.

11 septembre

Source : Propos de l’ancien vice-président de Pfizer – Liesidotorg

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :