Extrait des cahiers de Maria Valtorta : 14 avril 1945 – L’immortalité se trouve dans la parenté avec la Sagesse

14 avril 1945 L’Esprit divin dit : J’ai blessé ton intelligence par cette phrase : « L’immortalité se trouve dans la parenté avec la Sagesse » (Sg, 8, 17). Je vais t’expliquer cette vérité. Comparons l’âme à une créature quelconque, et la Sagesse a un roi puissant. Aussi longtemps que la créature n’est qu’un sujet de ce roi, ouLire la suite « Extrait des cahiers de Maria Valtorta : 14 avril 1945 – L’immortalité se trouve dans la parenté avec la Sagesse »

Extrait des cahiers de Maria Valtorta : 16 mai 1947 – L’immortalité se trouve dans la parenté avec la Sagesse (ASDE 30)

16 mai 1947 à 21h30 Je reçois la vision et la compréhension de ce qu’est le Cœur immaculé de Marie. Je vois un magnifique cœur pareil à une lune rayonnante, pareil  à une perle lumineuse de la lumière de la lune. Nous avons l’habitude de voir des rayons d’or, des flammes d’or émaner du CœurLire la suite « Extrait des cahiers de Maria Valtorta : 16 mai 1947 – L’immortalité se trouve dans la parenté avec la Sagesse (ASDE 30) »

Benoîte et les anges : une amitié lumineuse (ASDE 30)

Le sanctuaire Notre-Dame du Laus est le lieu des plus longues apparitions mariales au monde : 54 années au cours desquelles la Vierge Marie est apparue à Benoîte Rencurel. La « Belle Dame », comme elle aimait à l’appeler, lui avait révélé : « J’ai demandé le Laus à mon divin Fils pour la conversionLire la suite « Benoîte et les anges : une amitié lumineuse (ASDE 30) »

Car ils verront dieu – 3ème Partie

  L’amour humain, quand il est pur, m’inspire un immense respect, une indicible vénération. Comment ne pas apprécier l’affection sainte et noble de nos parents, à qui nous sommes en grande partie redevables de notre amitié avec Dieu ? Je bénis des deux mains cet amour-là, et quand on me demande pourquoi je dis desLire la suite « Car ils verront dieu – 3ème Partie »

Car ils verront dieu – 2ème Partie

Je compare cette vertu à des ailes qui nous permettent de transmettre les commandements, la doctrine de Dieu sur toute l’étendue de la terre, sans craindre de rester embourbés. Les ailes — comme celles de ces oiseaux majestueux qui s’élèvent là où les nuages n’arrivent pas — sont lourdes, très lourdes ; mais sans elles,Lire la suite « Car ils verront dieu – 2ème Partie »

Car ils verront dieu – 1ère Partie

Que Jésus-Christ soit notre modèle, le modèle de tous les chrétiens, vous le savez parfaitement pour l’avoir entendu dire et médité fréquemment. Vous l’avez en outre enseigné à tant d’âmes au cours de cet apostolat (amitié humaine imprégnée de sens divin) qui fait partie désormais de votre moi; vous l’avez aussi rappelé toutes les foisLire la suite « Car ils verront dieu – 1ère Partie »