L’Amérique est à court de munitions militaires et ne peut pas les remplacer PENDANT DES ANNÉES

Alors que la Russie vient de terminer le test de tir de son système mondial de missiles ICBM « Sarmat » – qui peut atteindre n’importe quelle cible partout dans le monde avec une gamme vertigineuse de véhicules de rentrée (nucléaires) – des sonnettes d’alarme retentissent sur l’épuisement rapide des munitions de l’Amérique en raison du conflit russo-ukrainien.

Le Pentagone américain a expédié des milliers d’armes antichars Javelin à l’Ukraine, ainsi que des millions de cartouches, d’obus d’artillerie, de roquettes, de drones et de véhicules de transport de troupes, entraînant une baisse soudaine des stocks disponibles de ces équipements si les forces américaines en avaient besoin. pour défendre la patrie.

« Le général Mark Milley, président des chefs d’état-major interarmées des États-Unis, a déclaré au Congrès que l’Occident avait livré 60.000 armes antichars et 25.000 armes antiaériennes à Kiev. Le Pentagone prépare maintenant des plans pour expédier de l’artillerie supplémentaire, des drones de défense côtière et d’autres matériels en Ukraine », rapporte BloombergQuint.com :

Les responsables du Pentagone affirment que Kiev perd chaque jour une semaine de livraisons de munitions antichars. Il manque également d’avions utilisables car les frappes aériennes russes et les pertes au combat font des ravages. Les munitions sont devenues rares à Marioupol et dans d’autres régions. Cela place les pays occidentaux devant un choix difficile entre fournir davantage de fournitures à l’Ukraine ou gérer des capacités limitées dont ils pourraient avoir besoin pour leur propre défense.

Il faudra des années pour reconstituer les stocks d’armes

Missile Javelin

Pire encore, nous avons maintenant appris que bon nombre de ces systèmes sont extrêmement difficiles à réapprovisionner, nécessitant des années de fabrication pour rétablir les stocks. Alors que des missiles Javelin, par exemple, ont été envoyés en Ukraine par milliers, les États-Unis ne peuvent fabriquer qu’environ 1000 unités par an dans les circonstances actuelles (Voir ci-dessous.) contribuant au problème alarmant de l’effondrement de la chaîne d’approvisionnement qui semble se propager rapidement, rendant difficile, voire impossible, pour les fabricants d’armes de s’approvisionner en matériaux et pièces nécessaires à leurs produits. En outre, de nombreux fournisseurs de systèmes d’armes sont des fournisseurs uniques, ce qui signifie qu’il n’y a aucune redondance dans la chaîne d’approvisionnement militaire pour ce composant ou cette arme.

Pire encore, bon nombre de ces fournisseurs à source unique s’appuient sur des micropuces ou d’autres pièces en provenance de Chine ou de Taïwan, ce qui signifie que ces pièces peuvent être impossibles à obtenir pendant une guerre mondiale.

Et enfin, résumant la triste réalité de la situation, les capacités industrielles américaines ont chuté au cours des deux dernières décennies. Combiné avec le fait que si peu d’Américains veulent effectuer quoi que ce soit qui ressemble à du « travail », l’Amérique n’a aucune capacité à répéter son exploit de la Seconde Guerre mondiale de surpasser le Troisième Reich et l’Empire japonais. Dans les années 1930 et 1940, l’Amérique possédait une forte éthique du travail et une capacité de production industrielle exceptionnelle basée en grande partie sur l’approvisionnement domestique (d’acier, par exemple). Aujourd’hui, l’Amérique s’est effondrée en une nation avec très peu de fabrication nationale et presque aucune éthique de travail restante. La principale chose « produite » par l’Amérique est la monnaie fiduciaire (titres de créance) qui ne peut évidemment pas remplacer l’acier. Les autres exportations américaines comprennent la folie culturelle libtard (les gauchos stupides), la pédophilie (grooming : Pédopiégeage ), la censure Big Tech et les technologies de suivi orwelliennes.

En substance, l’Amérique produit très peu d’autre que la dette, la misère et la folie. (et beaucoup de cultures vivrières, lorsque l’engrais est disponible.)

Vous ne pouvez pas « imprimer » votre préparation militaire

Comme les analystes commencent à le réaliser, vous ne pouvez pas imprimer de munitions et de systèmes d’armes. Oui, vous pouvez imprimer de l’argent et faire croire que vous avez une économie florissante, un marché boursier en hausse et une vitesse de change élevée, mais ce sont toutes des fictions basées sur la contrefaçon de devises par la banque centrale.

28 mars 1941 – Ford commence la construction d’une usine pour l’effort de guerre

Les armes militaires, en revanche, doivent être fabriquées à partir de choses réelles. Cuivre, acier, électronique, poudre à canon, aluminium, etc. Et ces choses réelles sont de plus en plus difficiles à acquérir, en grande partie à cause des sanctions économiques incroyablement stupides de l’Occident contre la Russie qui se sont, pour la plupart, retournées contre les nations occidentales et ont causé des perturbations de la chaîne d’approvisionnement.

Vous ne pouvez pas non plus sous-traiter votre production d’armes nationales à d’autres pays, car l’intérêt de la production nationale est d’avoir des usines capables de créer des armes pour la défense nationale lorsque vous êtes au milieu d’une guerre mondiale. Les États-Unis, ayant sous-traité presque toute la fabrication à la Chine et à d’autres pays, n’ont plus que l’ombre de leurs capacités de fabrication après la Seconde Guerre mondiale.

Imprimer plus d’argent ne résoudra pas ce problème, ce qui signifie que le président zombie Joe Biden n’a aucune idée de ce qu’il doit faire. En fait, les deux principales « solutions » poursuivies par la Maison Blanche sous la direction du résident en chef Joe Biden sont : 1) imprimer plus d’argent, et 2) fermer les infrastructures nationales.

Les résultats sont tout simplement catastrophiques. L’Amérique démantèle sa capacité de fabriquer des armes pour la défense nationale. Et la Chine surveille sans aucun doute tout cela d’assez près, projetant l’effondrement de la préparation militaire américaine.

La Russie regarde l’Amérique brûler ses systèmes d’armes

Le point de vue de la Russie sur tout cela est démontré par Sputnik News qui a récemment publié un article, “US Running Out of Javelin Anti-Tank Missiles to Send to Ukraine: Report.” « Les États-Unis manquent de missiles antichars Javelin à envoyer à l’Ukraine : rapport. »

De cet article :

Guerre en Ukraine: en 6 jours, les Etats-Unis et l’Otan ont envoyé 17.000 missiles antichars

Les États-Unis et leurs alliés ont envoyé jusqu’à 17000 armes antichars à l’Ukraine au cours du dernier mois et demi… Après avoir transféré environ un tiers de son inventaire de systèmes de missiles Javelin à l’Ukraine, le Pentagone pourrait manquer de stocks critiques pour la sécurité de la patrie et d’éventuelles guerres américaines à l’étranger, a calculé Mark Cancian, chercheur au Centre d’études stratégiques et internationales.

Ce même rapport conclut que le remplacement de ces missiles Javelin prendra 3 à 4 ans :

Avec une production actuelle moyenne d’environ 1000 javelots par an, le Pentagone assure que jusqu’à 6480 peuvent être fabriqués par an en cas d’urgence. Cependant, Cancian affirme que ce taux de production prendrait des années à atteindre, étant donné le délai de livraison de 32 mois entre la commande d’un missile et le moment où il est livré. « Cela signifie qu’il faudra environ trois ou quatre ans pour remplacer les missiles qui ont été livrés jusqu’à présent. Si les États-Unis livrent plus de missiles à l’Ukraine, cette fois-ci le temps de remplacement sera plus long », souligne-t-il.

FIM-92 Stinger

Une situation similaire existe avec les missiles anti-aériens Stinger, qui sont également envoyés en grand nombre en Ukraine, épuisant les stocks américains. Voir le rapport complet du SCRS ici.

Les armes militaires américaines sont obsolètes et largement inefficaces contre les systèmes d’armes modernes et avancés de la Russie

L’autre facteur de « cette merde infâme » est le fait que le complexe militaro-industriel américain, en raison de sa corruption, de sa paresse et de sa vertu caractérisée par l’incompétence (où de nombreuses personnes cisgenres qualifiées ont été licenciées et remplacées par des prétendants « woke » qui jouent le rôle de victimes), est totalement incapable de concevoir de nouveaux systèmes d’armes efficaces. (Vous savez, parce que «les mathématiques sont racistes».) L’Amérique produit en grande partie le même design obsolète d’il y a des décennies, sans aucune amélioration de conception.

L’idiocratie gouverne maintenant l’armée américaine. Pourquoi les avions de combat F-35 continuent-ils de tomber du ciel ? Pourquoi les navires de la marine américaine perdent-ils tous les contrôles et dérivent-ils en mer ? Pourquoi les soldats américains sont-ils plongés dans des conflits avec des équipements de qualité inférieure qui fonctionnent à peine ?

États-Unis : Les militaires transgenres plaident pour la fin du tabou et appellent l’armée américaine à les accepter – Association STOP

La réponse est que le Pentagone est beaucoup plus préoccupé par le fait d’être gay et transgenre que d’être prêt à défendre l’Amérique. La mentalité « woke » a transformé les dirigeants des forces armées américaines en flocons de neige libertins qui ont oublié toute la raison de leur existence. Ils veulent que l’armée soit une expérience sociale wokée plutôt qu’une force de combat efficace.

C’est pourquoi l’Amérique est terrifiée à l’idée d’affronter les forces russes en Ukraine. La Russie a déjà établi une supériorité aérienne quasi totale en Ukraine. L’équipement d’artillerie russe est beaucoup plus moderne et efficace que celui des États-Unis, car les systèmes russes ont un rythme de tir beaucoup plus rapide et un ciblage beaucoup plus précis de l’endroit où les obus frappent réellement.

ICBM « Sarmat-2 » de la Russie, appelé Satan2 par les occidentaux

Les missiles hypersoniques russes ne peuvent être arrêtés par aucune arme des États-Unis ou de l’OTAN, ce qui signifie que la Russie peut frapper des cibles à volonté, et que l’OTAN ne peut rien faire pour l’arrêter. Désormais, le nouveau système ICBM « Sarmat-2 » de la Russie peut transporter jusqu’à 15 véhicules de rentrée indépendants (unités MIRV), dont certains peuvent inclure des véhicules hypersoniques qui échappent à tous les systèmes de défense anti-aérienne que les États-Unis ont dans leur inventaire.

Et puis il y a les systèmes de défense anti-aériens russes S-500. Ces systèmes sont si avancés et efficaces qu’ils peuvent abattre des avions, des satellites en orbite terrestre basse, des missiles de croisière et des missiles hypersoniques. L’Amérique et l’OTAN n’ont rien qui se rapproche même du S-500.

Système de défense anti-aériens russes S-500

En effet, l’Amérique ne peut pas vaincre la Russie dans une guerre. Cela devient plutôt évident en Ukraine où les services de renseignement américains, les armes américaines et les systèmes de satellites américains gèrent tout le théâtre d’opérations pour les Ukrainiens, mais l’armée ukrainienne est toujours et partout piétinée. La Russie n’est qu’à quelques semaines d’une victoire décisive dans la région du Donbass, et aucun pays de l’OTAN ne peut absolument rien faire pour l’arrêter, à moins de lancer des armes nucléaires.

Il s’avère que les priorités de l’Amérique ont conduit cette nation sur la voie de l’autodestruction. Au lieu de construire une armée en tant que force de combat capable, le Pentagone est beaucoup plus préoccupé par l’organisation d’équipages d’hélicoptères gays et le financement des opérations de changement de sexe transgenres des soldats en service actif. La folie a atteint le point de dysfonctionnement de masse… voire de folie clinique. Notre Pentagone est maintenant dirigé par des fous malades mentaux qui feront massacrer des soldats américains sur le champ de bataille lorsqu’il y aura une véritable guerre avec la Russie (qui semble venir).

Source : America is RUNNING OUT of military munitions and can’t replace them FOR YEARS due to industrial decline and supply chain collapse

Natural News

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :